Imprimer
Catégorie : 6-Questions fréquemment posées (FAQ)
Affichages : 2674

Les logiciels de type wiki, dont le plus connu est MediaWiki sur la base duquel fonctionne Wikipedia, ont des règles de fonctionnement très simples et ouvertes: tout le monde peut s'inscrire, intervenir, modifier les textes en ligne. Les documents produits avec cet outil ne sont pas exempts de conflits (comme l'illustre l'onglet "discussion" de l'article sur les caricatures de Mahomet dans le journal danois Jyllands Posten).

Cependant, il existe une instance externe pour trancher les conflits entre participants: les références scientifiques soutenant ou non les positions avancées. On est en effet dans l'ordre de la vérité, où une affirmation peut être jugée vraie ou fausse, selon des critères objectifs, ou en faisant référence à des publications scientifiques qui s'appuient elles-mêmes sur ces critères.

Lorsque, comme KuneAgi, on traite de l'action, cette instance externe de validation n'existe plus. On est, par construction, dans l'incertitude. Aucune des questions données dans l'introduction ne connaît de réponse évidente. Le seul moyen de décider est d'entamer une discussion argumentée pour hiérarchiser les propositions d'action, et le résultat de cette discussion n'aura pas de valeur "objective". Il sera valable pour le collectif qui l'a élaboré, à l'instant où il a été élaboré. Ceci ne signifie pas qu'il est sans valeur ! Si la discussion a été bien menée, si les arguments échangés ont été de qualité, la hiérarchie de propositions d'action qui en résulte est le meilleur résultat qui était humainement accessible à ce collectif à cet instant, celui qui correspond le mieux à son information, à ses valeurs et à ses priorités du moment. Il est donc pleinement légitime pour fonder ses décisions d'action. En effet, pour l'action, on doit s'inscrire dans le temps et dans l'Histoire, intervenir au moment opportun, toujours dans l'incertitude. Notre responsabilité en tant qu'humain n'est pas de réduire à zéro cette incertitude, car on serait sinon réduit à l'immobilité, mais de se donner tous les moyens pour que notre action, exercée à cet instant précis, prenne en compte au mieux les avis techniques et des jugements moraux des personnes concernées.

L'absence de cette instance externe et objective jugeant de la qualité des contributions ne signifie pas que les décisions d'action doivent être soumises à l'arbitraire de quelques-uns. Au contraire, si l'on souhaite que la discussion argumentée ait lieu entre tou(te)s les membres du collectif, de façon juste et équitable, sans confiscation de parole et de pouvoir, il est important qu'elle soit structurée et organisée selon des règles et procédures précises, rigoureuses et équitables, afin que la voix de tou(te)s soit écoutée et prise en compte. C'est l'objet de KuneAgi d'inscrire dans le logiciel ces procédures assurant cette place à chacun(e).