Imprimer
Catégorie : 6-Questions fréquemment posées (FAQ)
Affichages : 1796

Par comparaison avec les logiciels existants de démocratie en ligne, KuneAgi se distingue par :

Les logiciels existants de démocratie en ligne comme Democracy OS ou Liquid Feedback donnent la possibilité à tout internaute de présenter une "proposition", puis aux autres de voter pour ou contre celle-ci, ou encore d'apporter un commentaire, sans pour autant pouvoir modifier ou éditer le texte original. Les "propositions" n'ont pas de format prédéfini, ni d'objectif.  Elles sont donc très hétérogènes, allant d'embryons de propositions de politique publique à des motions de soutien à des causes diverses. Le site est modéré a posteriori par un ou plusieurs modérateurs disposant de droits spécifiques. Les "propositions" sont hiérarchisées selon le nombre de soutiens reçus (comme les "likes" d'un réseau social connu), chaque internaute disposant d'un nombre potentiellement infini de "likes" à distribuer.

KuneAgi apporte une dimension collective et délibérative à la rédaction des textes. Ceux-ci sont rédigés par un Groupe de Travail, fonctionnant de façon ouverte et démocratique, et prenant en compte les opinions et perspectives de chacun(e) pour aboutir à une intelligence collective supérieure. Cette rédaction collective est une modalité totalement automatique de filtrage par la qualité : seules les propositions d'action jugées suffisamment intéressantes pour mobiliser un Groupe de Travail sont menées à leur terme, publiées et soumises à l'approbation par les autres membres de la communauté.

Ces propositions sont de surcroît fortement structurées : quel est le problème ? en quoi est-il important ?  quelle solution proposons-nous à ce problème ? qu'apporte-t-elle, en positif et en négatif, à qui ? en quoi est-elle supérieure aux solutions concurrentes - et au fait de ne rien faire ? Cette structuration orientée vers l'action publique aide le groupe de travail à réfléchir, et également à convaincre les décideurs politiques.

De plus, dans KuneAgi, chaque membre de la communauté ne dispose que d'un nombre fini de Jetons de Soutien, qu'il(elle) doit gérer avec parcimonie. Ce caractère fini traduit le fait que, dans toute organisation humaine, les ressources disponibles sont elles-mêmes finies, et qu'une des fonctions du collectif est précisément de définir ses priorités (nécessairement en nombre fini) pour l'allocation desdites ressources.

Enfin, chaque membre de la communauté  est doté des mêmes droits et devoirs. Aucun ne dispose de pouvoirs particuliers, puisque le système fonctionne sans même requérir un administrateur, ni même de modérateur (cette fonction est distribuée entre les Adhérents).